dimanche 2 juillet 2017

VERNON

Vernon est une commune de l'Eure en région Normandie, située dans la vallée de la Seine, non loin du confluent de l'Epte. Le territoire communal, relativement vaste, s'étend de manière sensiblement égale sur les deux rives du fleuve. 

Cliquez sur les photos pour les agrandir
Panorama sur Vernon
Vernon a une origine très ancienne attestée par des vestiges préhistoriques, celtiques, gallo-romains et mérovingiens. Elle devient une ville militaire importante après la constitution du duché de Normandie. Le site a semble t-il été occupé dès le IIe siècle avant J-C, on a retrouvé des fragment d'une des plus anciennes cottes de mailles de facture celtique. L'important oppidum des Véliocasses n'était pas situé sur le site de l'actuel Vernon, mais sur un éperon rocheux de Vernonnet, sur la rive droite de la Seine.
La ville a su préserver l'architecture du centre, ce centre a gardé son aspect médiéval, outre les rues bordées d'anciennes maisons à pans de bois, datant du XIIe, XVIe et XVIIe siècle, on remarquera le vieux moulin, la tour des archives, une partie des remparts et  enceintes et la maison du temps jadis, 1450-1460, abritant l'office de tourisme.

Place Barette, maison à colombages
Musée Alphonse Georges Poulain








Maison du temps jadis, 1450-1460









Manoir 









Le vieux moulin est un ancien moulin à eau, il est bâti sur un pont en arc, le pont date du XIIe siècle, le moulin est construit vers le XVIe siècle. Ce site remarquable a servi de décor au peintre Claude Monet, toile de 1883, ainsi qu'au tournage du film de 1962, les mystères de Paris, avec Jean Marais.
Pont médiéval et vieux moulin

Le vieux moulin, XVIe siècle








La tour des archives est le dernier vestige d'un ancien château fort, la construction primitive remonterait à 1123.

Tour des archives et rue Potard
Tour des archives 1123












Vernon possède de nombreux châteaux éparpillés sur tout son territoire, les styles sont très différents.
Le château de Bizy, appelé souvent le petit Versailles, date de 1741 avec la fontaine de Neptune.
Le château médiéval Philippe Auguste, datant du XIIe siècle dont il ne reste aujourd'hui que quelques ruines.
Le château Saint-Lazare, datant de la fin du XVIIIe siècle, fut détruit par la ville en 1970 pour y construire une école, dont une aile, partie la plus ancienne contenant la chapelle, a été préservée.
Le château du point du jour, datant de 1706, il servit de bâtiment hospitalier à la clinique Saint-Marie entre 1978 et 2005 et est devenu la résidence Sainte-Marie en 2009.
Le château des Tourelles, situé à Vernonnet, il est l'un des seuls châtelets du XIIe siècle encore pratiquement intact en France.

Château de Bizy, 1741
Château de Bizy, les écuries









Château de Bizy, les jardins d'eau
Château de Bizy, une des fontaines








Catalpa dans le parc de Bizy
Château des Tourelles, XIIe siècle









Vernon a perdu beaucoup de ses églises pendant les guerres, la collégiale et l'église Saint-Nicolas sont deux des joyaux de l'architecture religieuse de la ville.
La collégiale Notre-Dame construite vers 1072 conserve des parties des XIe, XIIIe, XIVe et XVe siècles. L'église Saint-Nicolas consacrée en 1861 et reconstruite en 1863.

Collégiale Notre-Dame
Église Saint-Nicolas

















L'Hôtel de Ville est un monument construit en 1895

Hôtel de Ville, 1895
Hôtel de Ville








Espace Philippe Auguste
Jardin des arts








L'espace Philippe Auguste est un centre culturel inauguré en septembre 1992.
Mais le ville de Vernon possède bien d'autres trésors comme les grottes du Mont Roberge, le manoir du Grévarin, le tombeau de Saint-Mauxe en forêt de Bizy, différents ponts et autres curiosités.

Place de la République
Gare de Vernon









Pont Clémenceau sur la Seine

Tombeau de Saint-Mauxe








dimanche 11 juin 2017

SAINT-MAIXENT-L'ÉCOLE

De passage dans le département des Deux-Sèvres, nous faisons une petite halte à Saint-Maixent-l'École. Située sur la route départementale 611 à 23 km de Niort et 55 km de Poitiers, la ville est desservie par l'autoroute A10 et par le TGV vers Poitiers-Paris ou vers Niort-La Rochelle. Saint-Maixent est traversé par la Sèvre niortaise.

Vue aérienne. Cliquez sur les photos pour les agrandir
La cité se développe autour du monastère fondé en 459 par le moine oratorien Agapit, rejoint en 480 par Adjutor qui prit alors le nom de Maixent. La ville porta d'abord le nom de Saint-Saturnin et prospéra aux VIe et VIIe siècle. Le moine Maixent fait prospérer le monastère qui devient une abbaye vers 500, il y recevra Clovis. Maixent meurt en odeur de sainteté le 26 juin 515. La ville de Saint-Saturnin va alors prendre le nom de son fondateur et devient Saint-Maixent.
Une longue tradition lie la ville de Saint-Maixent à l'armée depuis le moyen-âge. De la garnison du château médiéval (1224) à nos jours, celle-ci a en effet accueilli en son sein de nombreuses écoles, ainsi que le régiment des Deux-Sèvres. De 1880 à 1940, l'école militaire d'infanterie y forme des milliers d'officiers avant de rejoindre l'école de cavalerie de Saumur en 1940, puis, après la guerre, rejoint l'école militaire interarmes au camp de Saint-Cyr Coëtquidan.
En 1948 s'installe l'école nationale des sous-officiers d'active.

Portail de l'ancienne caserne Canclaux
Élèves sous-officiers défilé du 14 juillet









L'abbatiale construite en 940 abrita les reliques de Saint-Maixent et Saint-Léger, elle fut détruite par un tremblement de terre en 1059. Reconstruite au XIe et XIIe siècle, elle est à nouveau détruite par les calviniste en 1568, et reconstruite sur ses bases romanes dans un très beau style gothique, la première messe y est dite le 30 aout 1682. 

Abbatiale XVIIe
Nef de l'abbatiale

















Dessin de l'abbaye
Abbaye









Vitraux du chœur
Crypte Saint-Maixent et Saint-Léger













À coté de l'église abbatiale se trouvent les vestiges de l'église Saint-Léger construite au XVe siècle.

Vestiges église Saint-Léger
Vestiges Saint-Léger









Mais à Saint-Maixent-l'École, on peut voir de belles demeures médiévales, le musée des sous officiers aménagé sur l'emplacement du château, une maison à poivrière, la porte de Châlon construite au XVIIIe siècle par le comte de Blossac, elle permet d'entrer au cœur de la ville et de parcourir ses rues piétonnes.

Porte de la caserne Canclaux
Ancien quartier Canclaux








Maison à poivrière










Porte de Châlon XVIIIe siècle
Vous pourrez aussi admirer les Halles, l'hôtel de Balisy 1530, l'hôtel le logis de St-Martin, la mairie, le quai des tanneries, le moulin des aubiers.

Ancien hôpital et sa maternité
Ancien hôpital et maternité








Hôtel le logis de St-Martin

Hôtel Balisy 1530








Rue de la ville

Hôtel de Ville









La gare début 1900
Les halles







Le quai des tanneries

Le moulin des aubiers









Vieille photo de l'abbatiale 
Vue aérienne Abbatiale








Saint-Maixent
Porte de Châlon