dimanche 4 septembre 2016

SAINT-ANDRÉ-D'ALLAS

Petite commune située dans le département de la Dordogne, en région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, Saint-André-d'Allas résulte de la fusion, en 1825, de la commune de Saint-André avec Allas-l'Évêque. Elle est implantée en plein Périgord noir.

Saint-André-d'Allas, Périgord noir
Au cœur de la nature








Calme et tranquillité
Dépaysement








De part sa situation privilégiée, en plein cœur du Périgord Noir, Saint-André-d'Allas a été occupé dès les premiers âges par l'homme. On en veut pour preuve la découverte, en 1911, de plusieurs sépultures humaines préhistoriques sous l'abri du Pas Estret, en bordure de la route de Sarlat aux Eyzies.
Jacques d'Ossa, né à Saint-André en 1245, sera nommé évêque de Fréjus en 1299, puis évêque de Porto avant de devenir le deuxième pape d'Avignon sous le nom de Jean XXII, le 7 aout 1316, il y meurt le 4 décembre 1334.
Si de tous temps la commune a tiré ses ressources de la terre, son implantation privilégiée dans une région touristique remarquable, la fait se tourner de plus en plus vers des activités liées directement ou indirectement au tourisme.

Fouilles préhistoriques de 1911
Vue sur le village








Lavoir
Mairie









Parmi les monuments historiques de la commune nous pouvons citer, l'église Saint-Barthélemy, datant du XIIIe siècle, l'église Saint-André, datant du XIVe et XVe siècle, le château du Roch, construit au XVIIIe siècle, la croix de Lassagne, du XVIe siècle et enfin les cabanes du Breuil du XIXe siècle.

Église Saint-Barthélemy XIIIe
Croix Lassagne XVIe

















Église Saint-André XIVe
Autre vue de Saint-André









Château du Roch XVIIIe
Autre vue du château









Autre vue de Saint-Barthélemy
Le bourg de Saint-André









Les cabanes du Breuil sont les dépendances d'une ancienne ferme constituée d'une part d'une maison et d'un fournil couverts chacun d'une bâtière de lauses sur charpente, comme on en rencontre dans le Sarladais, et d'autre part d'une grange disposée en vis-à-vis, le porche d'entrée de la cour entre maison et grange portant la date de 1841.

Cabanes du Breuil, pierres sèches
Voute d'encorbellement








Aux plans de l'architecture chaque cabane se compose en trois éléments distincts, un corps de base en pierres maçonnées au mortier de terre, et non à sec, une voûte de pierres sèches encorbellées et inclinées vers l'extérieur, une toiture de lauses en forme de cloche avec coyau et rive débordante qui vient recouvrir l'extrados de la voûte.

La ferme et porche daté de 1841
Entrée








Intérieur d'une cabane

9 commentaires:

  1. coucou Claude
    Nous avons un peu visiter cette région mais comme on ne peut pas tout faire je ne connais pas du tout cette petite commune qui me paraît bien riche en patrimoine,j'aime beaucoup le p'tit lavoir
    Bisous et bonne soirée
    MITOU

    RépondreSupprimer
  2. Superbe région dont est originaire mon chéri.
    je l'ai découverte grâce à lui et jolie maman.
    Tes photos sont magnifiques et reflètent bien toute la beauté de ce périgord.
    J'adore les cabanes en pierres sèches.
    Bon début de semaine, avec, toujours un temps très agréable.
    Je vais en profiter pour partir un peu, mercredi, sauf imprévu ...
    Jusqu'à ... je ne sais pas !
    Bisoux, claude

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Claude,
    cette région avec ces cabanes aux toits de lause est superbe... Je reviendrais demain pour voir les photos en grand.. Je te remercie de tes bons voeux et des images que tu as déposé hier..
    Bon début de semaine, gros bisous

    RépondreSupprimer
  4. merci pour cet article, région que je ne connais pas - très belles photos - je dis toujours avant de partir pour l'Etranger il faut commencer par connaître les jolis coins de notre Pays La France - bonne soirée amitiés Mamy Annick

    RépondreSupprimer
  5. Je découvre cette région ... les cabanes sont magnifiques !
    Belle journée à toi !

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Claude
    Voila encore une bien jolie ville riche en histoire, très intéressant de voir les photos en grand, surtout comme moi quand on ne connais pas
    Me voici rentrée depuis hier 11 h après une route sans encombre , juste un peu de pluie
    J'espère que tu as passé un bon week-end
    Je te souhaite une bonne journée Claude
    Bisous Hélène

    RépondreSupprimer
  7. Je suis allée en vacances, il y a des années, dans le Périgord noir et j'avais beaucoup aimé cette région, très belle.
    Bon vendredi.

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour à toi
    Une region qui grace à tes photos donne envie de la decouvrir !
    Mon mari qui connait en parle en bien !
    Merci à toi
    Bises

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Claude
    Tu as tout à fait raison quant au portrait d'Henri IV - il s'agit d'une photo prise de son portrait réalisé par un peintre de l'époque bien sûr - les apn n'existaient pas !!! lol !
    Ici encore une belle région que je découvre grâce à toi ! merci !
    belle journée
    Bien amicalement
    Paula

    RépondreSupprimer

Aux personnes qui désirent me laisser un commentaire qui n'a aucun rapport avec le texte de mon article, je leur demande d'utiliser le livre d'or en haut à droite du blog, ou si c'est un message particulier, d'utiliser le formulaire de contact juste sous le livre d'or
Je vous remercie de votre compréhension
Claude