dimanche 11 septembre 2016

POITIERS

Panorama de la ville de Poitiers
Poitiers est la commune la plus peuplée de la Vienne, elle est aussi son chef-lieu. Ancienne capitale de la région Poitou-Charentes, elle constitue désormais un pôle d'équilibre de la région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes. Ville d'art et d'histoire, elle est surnommé la ville aux cent clochers ou encore la ville aux cent églises.
Poitiers a laissé son nom à trois grandes batailles de l'histoire:
-La première bataille de Poitiers est la moins connue, elle s'est déroulée à Vouillé-la-Bataille en 507, elle fut remportée par Clovis 1er, roi des Francs, sur Alaric II, roi des Wisigoths.
-La seconde bataille de Poitiers s'est déroulée à Moussais, sur la commune de Vouneuil-sur-Vienne, en 732, avec la victoire des Francs, dirigés par Charles Martel sur les troupes des Maures et de leurs alliés.
-La troisième bataille eut lieu à Nouaillé-Maupertuis en 1356, et se solda par la victoire des Anglais, commandés par le Prince noir, contre les Français du roi Jean-le-Bon.

507, Clovis tue Alaric
732, Charles Martel bat les Arabes










1356, le Prince noir bat les Français
Jean-le-Bon est fait prisonnier

















Mais Poitiers a compter dans l'histoire depuis l'antiquité et la ville possède un patrimoine historique qui témoigne de l'importance historique de la ville, nous ne pouvons développer dans cet article, les plus curieux trouverons toutes les informations sur le site en cliquant ICI
Voici présenté en images quelques magnifiques édifices religieux qui font la fierté de la ville.

Baptistère Saint-Jean IVe siècle
Hypogée des dunes, VIIe siècle









Église Notre-Dame-la-Grande, XIIe









Saint-Porchaire, XIIe








Notre-Dame-la-Grande









Cathédrale Saint-Pierre, XIIIe siècle
Cathédrale Saint-Pierre

















Église Sainte Radegonde, XIe
Église Saint-Hilaire, XIe









Église Saint-Germain, XIIe
Chapelle Sainte-Croix, 









Poitiers conserve également des vestiges plus anciens comme le Dolmen de la pierre levée qui date du néolithique, ou des vestiges de l'amphithéâtre romain datant du 1er siècle après JC.

Amphithéâtre de Poitiers
Dolmen de la pierre levée












Mais en déambulant dans les rues d'autres trésors de l'architecture se dévoileront aux visiteurs

Palais de justice XIIe
Palais de justice, salle des pas perdus

















Maison à pans de bois, XVe
Maison dite des trois clous, XVe

















Hôtel Pélisson, 1557
Hôtel Jean-de-Moulin-de-Rochefort

















Hôtel Fumé 1480
Hôtel Jean-Beaucé 1554









Fontaine du pont Joubert, XVe
Hôtel de Ville, 1869









Ancien théâtre municipal, 1940
Hôpital des Champs








Préfecture de la Vienne, 1864
Terrasse de café place Leclerc








Parmi les ouvrages d'arts, nous citerons le pont Joubert, pont médiéval construit au XIe siècle et qui enjambe le Clain, et le tunnel du chemin de fer, datant de 1849-1850, il est orné de portiques imitant des portes de ville médiévales.

Pont Joubert sur le Clain
Tunnel du chemin de fer








Poitiers, ville très accueillante, est une ville très verte qui a su préserver un patrimoine naturel, la communauté d'agglomération de Poitiers mène un effort d'extension des espaces verts, notamment le long des vallées du Clain et de ses affluents. Ces nouveaux espaces verts s'ajoutent aux squares et jardins publics plus anciens. Le plus célèbre de ces parcs est le parc de Blossac, créé par l'intendant du Poitou à partir de 1753, derrière les anciens remparts du Moyen-Âge.

Buste du comte de Blossac
Parc de Blossac, remparts XIIe









Parc de Blossac








Poitiers compte trois musées dont deux sont réunis en une seule administration. Le musée Sainte-Croix est le plus grand musée de la ville, construit en 1974, il se dresse à la place de l'ancienne abbaye Sainte-Croix. Il accueille en exposition permanente les époques de la préhistoire à l'art contemporain. Il possède notamment plusieurs sculptures majeures de Camille Claudel.
Le musée Rupert-de-Chièvres deuxième musée de la ville est un ancien hôtel particulier situé en plein centre ville. Le musée couvre les périodes inexplorées par le musée Sainte-Croix, du XVIe au XVIIIe siècle.
L'Hypogée de Mellebaude est le troisième musée de la ville de Poitiers. Situé sur la colline des Dunes, c'est un témoignage unique du paléo-chrétien.

Musée Saint-Croix
Notre-Dame-des-Dunes








Musée Rupert-de-Chièvres










Poitiers est une ville de garnison et a accueilli de nombreuses unités militaires. Actuellement sont présent à Poitiers le régiment d'infanterie-chars de marine et l'état major de la 9e brigade légère blindée de marine.
Véritable carrefour du centre-ouest, la ville de Poitiers est desservie par l'autoroute A10, par la ligne TGV Atlantique, la LGV sud Europe-Atlantique est en cour de construction. Le TER Poitou-Charentes permet de relier Poitiers à toutes les grandes agglomérations de la région Poitou-Charentes ou du grand Ouest. Au sein de la ville, le transport se fait par bus, Vitalis, vélos et vélos électriques peuvent être loués à la gare, voiture, 8 parkings payants en centre ville ou à proximité.

Quartier de la gare

Gare de Poitiers
Bus Vitalis, au pôle Notre-Dame









La ville de Poitiers a une ancienne tradition universitaire, l'université de Poitiers a été créée en 1431 et a formé plusieurs penseurs renommés. Actuellement la ville est la plus étudiante de France, avec 27 000 étudiants, la ville possède deux sites universitaires. L'université de Poitiers accueille 12 composantes, sept unités de formation et de recherche, Droit et Sciences sociales, Médecine et pharmacie, Sciences humaines et art, Lettres et langues, Sciences du sport, Sciences fondamentales appliquées, Sciences économiques. Six instituts, IUT d'Angoulême, IUT de Poitiers, institut d'administration des entreprises de Poitiers, institut de préparation à l'administration générale, institut des risques industriels assurantiels et financiers, institut universitaire de formation des maîtres, avec deux sites à Angoulême et Niort. Une grande école d'ingénieurs, École nationale supérieure d'ingénieurs de Poitiers.
La ville accueille également un grand nombre de centres de formation privés. École nationale supérieure de mécanique et d'aérotechnique, l'école supérieure de commerce et de management, Centre d'études supérieures de civilisation médiévale.

Science Po, Premier cycle
Sur les toits, école des beaux arts

















Pour se soigner nous disposons dans la ville d'un Centre Hospitalier régional et Universitaire à la Milétrie, d'un centre hospitalier spécialisé Henry-Laborit et de la Polyclinique de Poitiers.
Mais Poitiers est également un ville très dynamique sur le plan sportif et compte plusieurs de ses enfants qui ont brillé sur la scène internationale, tels Brian Joubert, champion du monde en patinage, Romain Édouard grand maître international d'échecs, Mahyar Monshipour champion du monde de boxe, Laurent Rodriguez international de rugby à XV et bien d'autres.

Façade de la poste 1910
Grand prieuré d'Aquitaine

















Centre ville de Poitiers
Vous l'aurez compris, Poitiers est une ville accueillante ou il fait bon vivre.

18 commentaires:

  1. Bonjour Claude
    Une ville dont on me parle souvent et que je n'ai jamais vue
    Merci pour ton article qui m'en apprend beaucoup
    Bises

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Claude, magnifique documentaire sur Poitiers, les photos sont belles.. Il faudra plusieurs jours pour lire attentivement tous les chapitres..
    Bon début de semaine, bons baisers

    RépondreSupprimer
  3. Sincères félicitations à toi Claude pour ce superbe document sur ta belle ville de Poitiers, une ville riche dans beaucoup de domaines et sans nul doute très accueillante, où tu goûtes la douceur de vivre.
    Beau lundi ensoleillé
    Merci pour ta gentille visite (sur mon autre page !)
    Paula

    RépondreSupprimer
  4. BONSOIR CLAUDE !

    J'avoue que, bien que je sois passé mainte fois à Poitiers, je ne connais pas vraiment cette ville !

    Sais-tu qu'en Vendée, région nommée "Le Bas Poitou" ("Vendée" est un nom issu de la création napoléonienne des départements) beaucoup de vendéens ont pensé retrouver leur Poitou d'origine. Un peu comme les bretons de Loire Atlantique qui devaient retrouver la Bretagne avec le récent remaniement.

    Je ne sais pas où sont les intérêts de nos dirigeants ?

    A bientôt Claude et bonsoir à Marie !

    RépondreSupprimer
  5. coucou Claude
    Une ville où nous sommes passés mais nous n'avons jamais pris le temps de nous arrêter
    à voir tes photos et tes explications je pense que nous y penserons une prochaine fois !
    Bisous et belle journée
    MITOU

    RépondreSupprimer
  6. Un petit bonjour enfin Claude !
    Poitiers je connais bien , j'y ai fait des études .
    Pardon de moins passer mais l'été fut difficile et c'est fini sur le décès de papa , ma maman est actuellement à l'hôpital donc pour le moment je m'occupe beaucoup moins du blog et des blogs amis même si cela me manque .
    Bonne semaine
    Bisous
    Nadine

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Claude,
    un petit tour sur ton blog pour regarder les photos en grand écran.. C'est super !..
    Bon mercredi, bons baisers

    RépondreSupprimer
  8. BONSOIR CLAUDE !

    Charles MARTEL !.... Charles MARTEL !........Ne serait-ce pas celui qui a arrêté les Arabes à moitié ! ........Oups !

    Bonsoir Claude et Bisous à Marie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Charles Martel est celui dont tout le monde se souvient sur Poitiers avec la date de 732, mais peu se souvienne de cet autre événement très important pour les Francs avec la bataille de 507 ou Clovis a vaincu les wisigoths ni même que Poitiers était tenu par les Anglais lors de la guerre de 100 ans et que en 1356 le roi Jean le bon fut vaincu par le prince noir. En 732 ce sont les musulmans qui ont été stoppés à Poitiers, mais à cette époque nous étions loin de la menace extrémiste que nous connaissons aujourd'hui, il ni y a aucune comparaison possible et mon article ne parle que de simples faits historiques qu'il n'est pas possible d'occulter lorsque l'on parle de Poitiers

      Supprimer
  9. Merci pour cette belle découverte ! Lolll
    J'aime beaucoup Poitiers et y vais toujours avec plaisir, enfin, oui, avec plaisir et thierry qui m'y conduit.
    Excellente présentation de notre belle capitale régionale.
    Par contre, très mauvais souvenir du CHU ...
    Bonne fin de semaine, avec la reprise du train-train ... (Pour moi, hein !)
    Bisoux, claude

    RépondreSupprimer
  10. très belle article, ville que je n'ai jamais visitée - bon weekend - déménagement aujourd'hui de la fille - amitiés Mamy Annick

    RépondreSupprimer
  11. Je ne peux qu'aimer cette ville puisque j'y habite et c'est surtout une ville verte et beaucoup de parcs pour s'y promener et se ressourcer...
    Marie

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Claude
    D'abord merci pour ton message cela fait chaud au cœur . Oui j'ai fait une partie de mes études à Poitiers , mon 3 ème cycle , nous habitions assez loin à Argenton sur Creuse et je faisais mes 600 km par semaine car étant en même temps salariée sur 3 jours je travaillais soit le matin soit l'après-midi et travail fini j'allais à la fac donc à raison de 200 km aller-retour sur 3 jours !!! ... euh j'étais jeune pour faire ça !!! Je te souhaite une belle semaine Bises Nadine

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour Claude. Mais quelle ville !! il y a de quoi visiter pendant des semaines.
    Je ne connais pas cette région, mais elle semble très intéressante. La fontaine du pont Joubert est bien conservée. J'aime ces genre de détail dans une ville. Au plaisir de te relire et bises à Marie que je n'oublie pas.

    RépondreSupprimer
  14. Ben dis donc, quel reportage !!! Ville que je ne connais absolument pas !!!
    J'adore le dolmen de la pierre levée !!!
    Bonne journée Claude et merci pour toutes cette documentations !!!
    Bise

    RépondreSupprimer
  15. Bon Dimanche !
    Ces jeunes m'épuisent ...
    Je fais maintenant partie des chicoufs !
    Bisoux, claude

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour Claude,
    Je ne connais Poitiers que par les batailles apprisent à l'école, il y a bien longtemps.
    Merci à toi pour ce très beau reportage.
    Douce semaine à vous deux

    RépondreSupprimer
  17. Je ne connais pas cette belle ville mais les photos sont superbes et intéressantes avec ces explications et son histoire aussi !
    Bonne journée

    RépondreSupprimer

Aux personnes qui désirent me laisser un commentaire qui n'a aucun rapport avec le texte de mon article, je leur demande d'utiliser le livre d'or en haut à droite du blog, ou si c'est un message particulier, d'utiliser le formulaire de contact juste sous le livre d'or
Je vous remercie de votre compréhension
Claude