dimanche 1 mai 2016

PONT-À-MOUSSON

Commune du nord-est de la France, dans le département de la Meurthe-et-Moselle, elle se situe à mi chemin entre Nancy et Metz, au pied de la colline de Mousson (382 mètres). Ancienne place forte des comtes puis ducs de Bar, la ville est située de part et d'autre de la Moselle.

PONT-À-MOUSSON
Vue depuis Mousson
PONT-À-MOUSSON
Vue de la Moselle


           





Les comtes de Bar, qui aux XIIe et XIIIe siècles, ne possédaient que peu de territoire autour de Mousson, se mirent rapidement, au cours du XIIIe siècle en possession du pont de la Moselle. Ce lieu de passage sur la rivière, vit se développer un début d'agglomération très modeste. C'est sous le règne de Thiébaut II de Bar que la ville prend son essor. En effet, se dernier fonda, le 20 avril 1261, la ville-neuve de Pont-à-Mousson. La ville s'entoure de remparts et devient l'une des principales places commerciales du Barrois.
La ville qui comprenait quatre paroisses, Sainte-Croix, Saint-Laurent et Saint-Jean sur la rive gauche, et Saint-Martin sur la rive droite, avait à sa tête un maire, sept échevins et quarante jurés.
En 1572, le duc de Lorraine Charles III et son cousin, le cardinal Charles de Lorraine fondent une université, cette université se développa rapidement et compta jusqu'à 2100 étudiants au XIIe siècles. Elle comptait quatre facultés, théologie, arts, droit et médecine. En 1768, la Lorraine et le Barrois devenus Français, Louis XV fit transférer l'université à Nancy. 

PONT-À-MOUSSON
Ancienne université de Pont-à-Mousson
PONT-À-MOUSSON
Université de Nancy









                                             

Pont-à-Mousson est surtout connu pour sa sidérurgie, l'aventure industrielle débute en 1854 par la découverte du gisement de fer de Marbache, en 1856 l'usine de Pont-à-Mousson est fondée et est rapidement dotée de 2 hauts-fourneaux, fonctionnant tantôt au bois, tantôt au coke. La société axe sont développement sur la production de tuyaux en fonte dédiés à l'adduction d'eau. Le succès est immédiat. La création, en 1886, de la société anonyme des hauts fourneaux et fonderies de Pont-à-Mousson achève de forger l'identité de l'entreprise en affirmant son cœur de métier.

PONT-À-MOUSSON
Haut fourneau
PONT-À-MOUSSON
Tuyau fonte









             
                                    
PONT-À-MOUSSON
Plaque d'égout P.A.M.SA
PONT-À-MOUSSON
Vanne P.A.M.SA

 







                                                                                 
Dans la forêt à l'ouest de la ville, se dresse fièrement un des rares menhir de Meurthe-et-Moselle, appelé pierre au Jo, de section rectangulaire, il a une largeur de 40 cm et une épaisseur de 50 cm pour une hauteur de 2,5 mètres.
Autre curiosité, la fontaine rouge, qui est alimentée par une source d'eau ferrugineuse qui était consommée pour soigner la fatigue et l'anémie. Son débit est de 250 litres/jour et sa température de 11° C. Lorsqu'elle jaillit, elle dépose un sédiment rouge duquel elle tire son nom.

PONT-À-MOUSSON
Pierre au JO
PONT-À-MOUSSON
Fontaine rouge





               
                                                                                               
 La commune possède bien d'autres trésors que lui a laissé son passé historique, le plus célèbre étant l'Abbaye des Prémontrés, connue aussi sous le nom de Saint-Marie-Majeure, c'est un vaste bâtiment du XVIIIe siècle situé dans le quartier Saint-Martin. Anciennement occupée par l'ordre des prémontrés, l'abbaye est aujourd'hui un centre culturel de la région Lorraine.

PONT-À-MOUSSON
Façade abbaye des Prémontrés
PONT-À-MOUSSON
Chevet de l'abbatiale










               

PONT-À-MOUSSON
Abbatiale, escalier de l'atlante
PONT-À-MOUSSON
Toiture de l'abbatiale






                                                               
Nous découvrons aussi l'église Saint-Martin, construite du XIIIe au XVe siècle. L'église Saint-Laurent, fondée en 1230, mais il ne reste rien de la nef primitive, très basse et de style gothique le plus simple, c'est dans ce style que furent reconstruit la nef et les bas cotés actuels à partir de 1822.

PONT-À-MOUSSON
Église Saint-Martin
PONT-À-MOUSSON
Église Saint-Laurent










                            
PONT-À-MOUSSON
Ancienne église Saint-Jean, XIIIè
PONT-À-MOUSSON
Chapelle de l'institut, 1851






                                                      
PONT-À-MOUSSON
Synagogue, 1830
PONT-À-MOUSSON
Ancienne chapelle Boozville











                                                                               
Nous profiterons de notre passage dans cette ville pour visiter le Musée au fil du papier, c'est à la fois le musée d'histoire de la ville, mais également un musée original dédié à la création d'objets et de mobiliers décorés de papier mâché ou de carton bouilli. Nous pourrons également passer par la place Duroc pour voir l'hôtel de Ville ainsi que la Maison des Sept-Péchés-Capitaux.

PONT-À-MOUSSON
Musée au fil du papier
PONT-À-MOUSSON
Maison des Sept-Péchés-Capitaux






                                                             
PONT-À-MOUSSON
Hôtel de ville
PONT-À-MOUSSON
Place Duroc

            
PONT-À-MOUSSON
Panorama de la place Duroc, de gauche à droite, clocher église Saint-Laurent, Hôtel de Ville, Cinéma Concorde au centre, Maison-des-Sept-Péchés-Capitaux à droite.
N'hésitez pas à cliquer sur les images pour voir plus de détails

10 commentaires:

  1. Encore un régal, ce beau reportage.
    Merci pour toutes ces découvertes.
    Bon début de semaine
    Bisoux, claude

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ ♥ dom ♥ Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

    RépondreSupprimer
  2. Coucou
    J'ai connu cette ville à l'epoque ou je travaillais pour les Travaux Publics , nous passions nos commandes dans cette vile !
    Par contre je suis ravie de la découvrir autrement que par ces tuyaux ..Merci à toi
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  3. http://chezmamie lucette.eklablog. com2 mai 2016 à 09:16

    Bonjour Claude, encore une petite ville que je ne connaissais pas et qui renferme plein de trésors... Ton illustration est très belle, on voit bien tous les monuments..
    Bon début de semaine, bons baisers

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Claude
    Merci pour cette visite qui me permets de découvrir cette ville autrement que par son industrie . Passes une bonne journée . Bises . Nadine

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Claude
    Une très belle visite, je suis allée dans l'est mais je ne suis pas allée jusqu'à cette ville qui est très jolie encore une ville à visiter fin mai je par en vacances un coin que je ne connais pas mais il y en a tellement.
    douce journée Claude
    amitié
    Marlène

    je vois que ton blog est au top le miens ce monte petit à petit mais j'ai encore pas mal à connaitre.

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour mon cher Claude
    Oh que je suis heureuse de découvrir grâce à ton beau blog les superbes bâtiments mais pas que... à découvrir à PONT A MOUSSON où je n'ai fait qu'y passer sans hélas visiter à l'époque, tes photos sont splendides et montrent la beauté de cette ville et je regrette qu'à l'époque j'étais bien trop jeune pour m'y intéresser car il y vraiment de beaux édifices, je susi née à NANCY et j'ai quitté NANCY à 10 ans 1/2 pour venir m'installer pas loin de Moussey Bata un petit village qui s'appelle AUTREPIERRE et ensuite à 20 ans suis venue m'installer à METZ car ayant quitté BATA au bout de 3 ans j'avais trouvé un meilleur emploi sur METZ, à l'époque c'était si facile de trouver du travail et d'en changer.
    Tu as fait un très bel article également avec tes beaux clichés.
    Bel AM et gros bisous d'amitié de mon ti rocher.

    RépondreSupprimer
  7. très beau reportage qui me permet de découvrir cette ville - pour mon article sur la jalousie je suis d'accord avec ton raisonnement, mais malheureusement je dois être d'une autre époque, car lorsque je vois ma fille et son copain, je suis bien triste de la situation, et elle reste avec car elle l'aime, il est jaloux, surveille son téléphone par contre elle n'a pas le droit de toucher au sien, il fait des scènes etc.... - lorsque cela bloque de trop elle vient chez nous ou chez une amie - et compte tenu des problèmes notre fille nous a confié sa fille car la petite et le copain cela ne passe pas "caractères forts" - heureusement pour l'instant elle n'est pas mariée, mais c'est notre tristesse de chaque jour, car nous avons toujours peur à un drame - bon je file voir maman à la maison de retraite - bises Mamy Annick

    RépondreSupprimer
  8. tout à fait d'accord avec toi, mais que faire ?? elle même a eu une collègue de travail qui a vécu avec une personne avec le même problème, cela fait mal à mon mari, à la petite et moi-même, espérons un miracle - bon je file chercher la puce à l"école bonne soirée

    RépondreSupprimer
  9. je connais bien cette ville puisqu'elle n'est pas loin de chez nous !
    Mais je trouve sa visite réelle très décevante c'est une ville triste et froide et très vieillotte beaucoup de maisons vides sans entretien au centre ville !
    Et peu d'entretien sur les monuments !
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  10. Je la traverse tous les ans sans m'y arrêter
    Par contre je m'arrête tous les ans à Commercy pour regarder les vaches bleues
    il y a aussi le canal
    Bonne journée
    Daniel

    RépondreSupprimer

Aux personnes qui désirent me laisser un commentaire qui n'a aucun rapport avec le texte de mon article, je leur demande d'utiliser le livre d'or en haut à droite du blog, ou si c'est un message particulier, d'utiliser le formulaire de contact juste sous le livre d'or
Je vous remercie de votre compréhension
Claude