mardi 24 mai 2016

MÉRU

Ville située dans le pays de Thelle, à 50 kilomètres au nord de Paris, nous sommes en région Picarde, département de l'Oise et nous allons découvrir ensemble la ville de Méru.
La rivière Lesches prend sa source à Méru, elle est alimentée par le ru de Méru.

Lesches à Méru

Forêt de Thelle








Forêt de Thelle







Sentier en pays de Thelle








Cliquez sur les photos pour les agrandir.

On a trouvé sur le territoire de la commune, des pointes de silex préhistoriques. L'origine du nom de Méru se perd dans les méandres de l'histoire, mais semble remonter à l'âge celtique. L'origine du nom de Méru vient de son cours d'eau, lors de grosses précipitations de pluie, son ru débordait et inondait les bas quartiers. Le ru était donc un mauvais ru, un mé-ru. 

Panorama Méru vers 1900
Mairie de Méru









Après la conquête de Jules César, la région fait partie de la province de Belgique dont Metz était la métropole. Après la mort de Clovis, la région de Méru entre dans le royaume de Paris.
Époques moderne et contemporaine, Méru est le centre d'un important bassin industriel qui s'est développé à partir du XVIIè siècle avec l'introduction progressive d'un artisanat tabletier importé de Paris. Au XIXè siècle, cette activité s'industrialise et la production s'intensifie. La profession s'organise et différentes spécialisations émergent, Confections de boutons, de dominos, d'éventails, etc. Le travail de la nacre prend de l'importance. Rapidement la ville de Méru gagne le titre de Capitale mondiale de la Nacre. Les débouchés sont nombreux, la clientèle internationale, la qualité du travail est appréciée dans le monde. L'ouverture de la gare en 1875 facilite ce commerce.

Intérieur de la gare vers 1900
gare voie montante vers 1900








À la fin du XIXè siècle, la tabletterie subit une récession économique qui amorce son déclin, toutefois l'industrie du bouton connaitra encore quelques décennies glorieuses avant de disparaitre presque complétement du pays de Thelle.
Les reconversions dans la bijouterie ou les matières plastiques n'ont pas suffit à sauver cette industrie autrefois florissante présentée aujourd'hui au musée de la nacre et de la tabletterie, ou l'on peut découvrir, outre les collections d'objets, de véritables ateliers reconstitués à l'identique. De nouvelles industries ont pris le relais dans la zone industrielle ouverte au sud de Méru dans les années 1950.

Musée du nacre et de la tabletterie

Machine à vapeur
Gare de Méru aujourd'hui









De nos jours la commune abrite une fonderie appartenant au groupe Norinco et une usine du groupe Faurecia.
Parmi les lieux et les monuments nous pouvons citer, l'église Saint-Lucien, datant du XIIè siècle, reconstruite au XVIè siècle. L'église de la Vierge à Lardières, du XIIIè siècle. La tour des Conti, seul vestige du château de Méru incendié en 1751. Et le musée de la nacre et de la tabletterie.

Église Saint-Lucien XIIè siècle
Église Saint-Julien vue arrière













Tour Conti, vestige du château




Église de la Vierge XIIIè siècle




15 commentaires:

  1. Monuments historiques, nature, découverte, patrimoine industriel. Le bonheur au détour du chemin,il y a aussi ses marchés et ses foires qui ravirons les amateurs de fruits et légumes frais que du bonheur pour cette petite ville pas loin de Paris
    marie

    RépondreSupprimer
  2. Grâce à toi, je fais toujours de belles découvertes.
    Notre France est belle pour qui sait la regarder ...
    Je te souhaite un bon mercredi.
    Bisoux, claude

    dom

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour
    Je connais un peu la region Picardie , cote OIse
    Je ne connaissais pas cette ville , elle est bien dans le style de cette region .
    Merci à toi
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Claude,
    une petite ville qui a eu une belle industrie que celle de la nacre.. Le musée doit être intéressant à visiter..
    Bon mercredi, bons baisers
    Mamie Lucette

    RépondreSupprimer
  5. Encore une découverte Claude !!
    Bonne journée
    Bises Nadine

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Claude
    merci pour cette belle page d'histoire sur cette belle ville , que je découvre je ne connais pas du tout la Picardie , par contre je connais un peu la Belgique
    Le soleil a fait son apparition ce matin mais va-t-il rester ??
    Bonne journée Claude
    Bisous Hélène

    RépondreSupprimer
  7. Je ne connais pas non plus cette région, heureusement qu'à travers de tels articles, je découvre un peu notre beau pays !!! merci à toi pour ce partage toujours aussi intéressant !!!
    Bises à vous deux

    RépondreSupprimer
  8. Bon jeudi, toujours au soleil, après l'orage de cette nuit ?
    Bisoux, claude

    dom

    RépondreSupprimer
  9. Désolée mais avec un oeil et la vue qui se trouble je ne peux pas lire ni rester sur l'écran !
    je regarde un peu les photos !
    Bonne fin de semaine

    RépondreSupprimer
  10. Je ferais volontiers une balade dans cette belle forêt
    je suis toujours très intriguée par ta photo "insolite" dans ton menu, cette maison sur le pont !!!comme j'aimerais la voir sur place !!!
    très belle journée à vous !!! et merci pour toutes vos visites

    RépondreSupprimer
  11. Content de venir sur ton blog, car on y fait de belles découvertes
    Je ne connaissais pas Méru
    Merci et bonne soirée !
    Daniel

    RépondreSupprimer
  12. Bonsoir Claude,
    Merci une nouvelle fois pour ces pages d'histoire et géographie qui démontre la richesse de notre douce France.
    En confidence, je suis en train de voir le match de foot féminin.
    Amitiés.
    Hugues

    RépondreSupprimer
  13. Juste un passage pour te souhaiter une bonne semaine
    Bises
    Nadine

    RépondreSupprimer
  14. Encore une ville de ma région que je connais car "de mon temps"les MMA y avaient une belle agence .
    amitié
    Jean

    RépondreSupprimer
  15. coucou claude
    bien je vie a meru et j connais bien hiihihihihhi
    et oui un tés beau musée ça oui
    et une super foire aussi passe un bon dimanche bisous a vous deux
    dany

    RépondreSupprimer

Aux personnes qui désirent me laisser un commentaire qui n'a aucun rapport avec le texte de mon article, je leur demande d'utiliser le livre d'or en haut à droite du blog, ou si c'est un message particulier, d'utiliser le formulaire de contact juste sous le livre d'or
Je vous remercie de votre compréhension
Claude