lundi 9 mai 2016

ALLEVARD

Arrivé dans le département de l'Isère, nous arrivons à Allevard, plus connu sous le nom de Allevard-les-Bains. La commune est située à 40 kms de Chambéry et 38 Kms de Grenoble, elle est traversée par le Bréda, un torrent de montagne qui est en partie capté pour produire de l'électricité.

Vue générale
Vue du Bréda traversant Allevard-les-Bains













La ville bénéficie d'un cadre de moyenne montagne, altitude 475 mètres, et est dominée par des sommets de près de 3000 mètres.
Au moyen-Âge, Allevard était un bourg fortifié, un prieuré de l'ordre des Cluny fut bâti au XIIè siècle. Le château d'Allevard se situait sur une éminence au dessus du bourg, il est mentionné dès 1100, une maison forte se trouve en bordure du bourg, le passé historique de la commune est riche et dense. Il est surtout marqué par la famille Barral, une famille influente et forte.
Allevard s'est également fait connaitre par sa sidérurgie, en 1450, Pierre et Arthur Boisson possédaient un martinet dans le bourg qui en 1724 existait encore. entre 1643 et 1727, la communauté d'Allevard compte 76 artifices sur le torrent Bréda, soit 3 hauts-fourneaux, 21 martinets, 36 moulins à blé, 2 battoirs à chanvre, 6 pressoirs, 6 scies à eau, 1 clouterie et 1 foulon.

Marteau pilon, ancien martinet
Martinet, illustration







Foulon, scéma










A gauche, schéma d'un foulon, en 1 roue à aubes, en 2 arbre à cames, en 3 maillets, en 4 eau alcaline et en 5 le tissus à fouler. Cliquez sur l'image pour mieux visualiser les détails.


Maillets en action




Roue à aubes en action














Pendant de longues années Allevard restera une place industrielle de grande importance, en 1785, les établissements Barral font travailler, 300 fourneliers, 300 mineurs, 200 charbonniers, une centaine de muletiers. Sur ces 900 ouvriers, 420 sont directement salariés de l'usine, les autres travaillent en indépendants. À partir de 1840, Eugène Charrière orientera la production sur l'acier pudlé, ce qui va permettre d'obtenir de gros marchés ferroviaires, avec les bandages de roues à mises soudées. C'est également là que seront fabriquées en 1859, quelques unes des premières plaques de blindage de la frégate La Gloire. En 1945 la production atteignait 10 000 tonnes de produits laminés par an. En 1973/1974, la réalisation de la centrale électrique des Moulins marquera paradoxalement le départ des forges de leur berceau pluriséculaire depuis le XVè siècle. La belle histoire du fer d'Allevard se terminait ici.

Haut fourneau
Entrée des forges


Les forges
















Il ne reste sur Allevard que le vestige d'anciennes mines sur le chemin du fer et les restes d'un four à griller à Saint-Pierre-d'Allevard. Les nombreuses scieries mues par la force hydraulique ont toutes disparues, il reste quelques vestiges le long des berges de prises et de canaux. Il reste également les vestiges de l'ancien chemin de fer avec l'ancien viaduc qui reliait l'usine des forges aux mines de Saint-Pierre-d'Allevard.
Ancienne gare de tramway

Ancien viaduc







Wagonnet transport minerais









Histoire du thermalisme à Allevard:
Le samedi 2 janvier 1790, lors d'un tremblement de terre, une source apparût aux habitants, en raison du dépôt que l'eau laissait au contact de l'air, l'écoulement fût appelé l'eau noire. En 1837, le propriétaire du terrain ou l'eau s'écoule, fait une tranchée pour recueillir cette eau et commence à donner les premiers soins chez lui, c'est cette même année que le terrain et la source sont achetés pour y édifier un établissement thermal. Dés 1838, les vertus de cette eau sont reconnues, elle apaise les douleurs de l'âge, les traumatismes et traite efficacement les troubles respiratoires. En 1858 la source est déclarée d'utilité publique par décret impérial.
Très tôt des personnalités célèbres vont venir résider à Allevard pour prendre les eaux, on y verra Alphonse Daudet, la reine Rénavalona III de Madagascar, mais la grande majorité de la clientèle depuis 1880, est celle d'hommes politiques, prédicateurs, orateurs, chanteurs et chanteuses qui viennent réparer leur voix.

Les thermes
Poster d'Allevard en 1906













Aujourd'hui, Allevard a ouvert l'accessibilité à un public populaire, grâce aux cures ORL et poumons, traitements anti-tabac, traitement anti-stress, traitement contre la fibromyalgie, on y trouve également sauna japonais à infrarouges lointains, hammam, salle d'ionisation et de luminothérapie, et en 2014 ouverture d'un centre sport et santé.
Dans le patrimoine civil de la commune, on notera la tour du Treuil, du XIè et XIIè siècle, magnifiquement restaurée est le seul vestige du château Ferrié, XIIIè siècle, dont elle était l'ancien donjon.

Tour du Treuil au XIXè
Tour du Treuil












Nous remarquerons aussi le château de Barral du XVIIIè siècle, et son parc avec quelques beaux spécimens d'arbres. Une promenade à pied à travers le lacis des petites rues du centre ville donne l'impression de se trouver à l'intérieur des remparts d'une cité fortifiée. A voir au fronton de certaines maisons, les représentations de masses croisées signalant les anciennes propriétés des forges d'Allevard.

Château Barral
Petite rue











Parmi le patrimoine religieux nous pourrons voir l'église Saint-Marcel du XIXè siècle, la chapelle Saint-Joseph et le temple protestant inauguré le 25 juin 1854.

Église Saint-Marcel
Temple













La commune possède également une station de ski, le collet d'Allevard, située à 10 kms de la ville. L'altitude des pistes varie de 1450 à 2100 mètres, la station possède 35 kms de pistes, 7 pistes vertes, 6 bleues, 5 rouges et 3 noires. Mais les amoureux de nature et de grands espaces trouveront également de quoi s'occuper pendant les séjours d'été, parapente ou marche sont des activités qui peuvent également se pratiquer sur le site.

Vue des pistes
Vue sur la station









Ballade en montagne
Lac de la mirande

16 commentaires:

  1. robic (sirach)9 mai 2016 à 20:40

    Un grand merci, cher Claude ! L'émotion m'a gagné dès le début et est allée grandissante.Je suis né à une centaine de mètres de la source.J'aime beaucoup ma petite ville, mais je la préférais du temps de mon enfance et de mon adolescence ! En plus des termes, des hauts-fourneaux et forges d'Allevard, il y avait une importante usine de soie, une ganterie, une fabrique de souliers, six scieries, une usine de souliers, un moulin pour fabriquer l'huile de noix, et pour la saint Michèle, il y avait entre autre une immense foire aux bestiaux... Il y avait aussi de grands espaces verts où pouvaient s'installer de grands cirques ! Encore merci ! Je vais avertir des dizaines et des dizaines d'amies et amies, que grâce à mon nouvel ami blogueur, Allevard est à la une sur mon blog !
    Bonne fin de soirée.
    Amitiés.
    Hugues

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Claude
    Me voici en pays connu aujourd'hui chez toi , voici un coin que je connais bien
    Toujours le beau temps ici malgré ce que le météo nous avait annoncé, un peu orageux malgré tout!
    je te souhaite une bonne fin de journée
    Bisous
    Hélène

    RépondreSupprimer
  3. bonsoir Claude , merci pour ton mail ! pas facile de te retrouver sur le net !
    ton article est superbe ! pleins d'infos et photos magnifiques ! que de belles choses à voir !!!! je découvre ce village et j'aime ... ! ça nous plairait d'y aller merci bonne soirée A+ je me suis inscrit je vais voir ce qui se passe !! a+ amicalement

    RépondreSupprimer
  4. j'ai cliqué sur la 1 ere photo et superbe en plein écran j'aime +++ on voit mieux ! et avec la neige que c'est beau et ++++++++ bonne soirée a+

    RépondreSupprimer
  5. coucou, je viens de faire connaissance avec le martinet, même pas mal !!!j'aime bien aussi la roue à aubes, le lac aussi, je m'y installerais bien un moment........ un reportage intéressant comme toujours !!! Merci Claude, à bientôt

    RépondreSupprimer
  6. Encore un bel endroit ,ma liste s'allonge mais je sais que je n'aurai jamais le temps de tous les visiter !Nous aimons les balades en montagne juste pour le plaisir d'admirer les paysages !
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  7. http://chezmamie lucette.eklablog. com11 mai 2016 à 08:55

    Bonjour Claude,
    j'ai rencontré des difficultés pour le connecter hier sur ton blog et cela a recommencé sur le blog de Marie ce matin, on ne peut ouvrir les commentaires..
    J'apprécie beaucoup tes articles sur ces villages, ils sont bien documentés..
    Bonne journée, bons baisers

    RépondreSupprimer
  8. Oh Claude ,je connais bien car j'ai vécu de 1984 à 2004 en Haute-Savoie !Que de bons souvenirs me reviennent.
    pour l’étranger j'ai suivi ton conseil et viré!
    Pour Violette ,je vais y passer.Ce qui me gêne c'est que mon adresse est visible de tous et je ne peux arriver à effacer!
    Amities de mon petit coin du Finistère.
    Capitaine echo

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Claude
    Merci pour ce partage , je ne connais pas du tout cette région !
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Claude
    hier je suis passé,impossible de laisser un message...
    aujourdhui,cela fonctionne et c'est tant mieux,
    merci pour ce paysage,la Hte Savoie est magnifique
    belle journée

    RépondreSupprimer
  11. BONJOUR CLAUDE !

    Je connais un peu ALLEVARD par ce qu'on m'en a dit, c'est le village de mon ami HUGUES !

    Pour mon ordinateur, j'ai perdu tous mes "en cours, mes articles, mes photos et mes adresses des bloggeurs (elles étaient dans mes favoris)

    Normalement il devrait fonctionner, mais je n'ai pas pu charger mes logiciels Word, Excel, PowerPoint et OneNote, J'ai bien le DVD 2007 mais il parait qu'il refuse le 4éme enregistrement !

    Salut Mon Ami Claude !

    RépondreSupprimer
  12. coucou claude a bon
    hihiih bien moi je pensais que c etait mon pc ihihi
    merci de me le dire
    tu vois ton image en bas de ton blog
    bien ici c est comme ça beaucoup de verdure
    et très clame tu connais meru 60110 a coté de Beauvais a 25 km
    bonne soirée a vous deux et bisous

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour Claude
    Un bel article très instructif !
    Bonne journée
    Daniel

    RépondreSupprimer
  14. http://chezmamie lucette.eklablog. com12 mai 2016 à 08:45

    Bonjour Claude,
    j'ai pris le temps ce matin de cliquer sur les photos pour les voir en plus grand, elles sont superbes..
    Bon jeudi, bons baisers

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour Claude
    Je te rejoint tout à fait , je préfère nos petits villages alentours que ces grandes stations , mais j'ai voulu vous l'a montrer tout de même que pour justement on voit la différence , je ni vais d'ailleurs pas très souvent!
    Je te souhaite une bonne journée
    Bisous Hélène

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour Claude. Encore un beau coin de la France que tu nous fait découvrir. Impressionnant comme une ville peut vivre toutes sortes d'aventures et prendre par la suite un autre chemin.

    Tu sais que je demeure dans une ville minière ? c'est une mine d'or, alors ils sont sous la terre et de nos jours, les environs sont bien surveillés et tout paraît " clean " . Mais dans 20 25 ans.....les gens vont vivre de quoi ? je me pose souvent la question.



    Bonne journée

    RépondreSupprimer

Aux personnes qui désirent me laisser un commentaire qui n'a aucun rapport avec le texte de mon article, je leur demande d'utiliser le livre d'or en haut à droite du blog, ou si c'est un message particulier, d'utiliser le formulaire de contact juste sous le livre d'or
Je vous remercie de votre compréhension
Claude