jeudi 14 avril 2016

BEZE

La Bourgogne, arrondissement de Dijon en Côte-d'Or, un petit village de 750 âmes vous ouvre les bras, le village de Bèze.
BEZE
                            BEZE
              Village de Bèze                                                                                        Maison à colombage
Le village tire son nom du latin, Bézua, pour les celtes c'était Bezv ou Bedw ce qui signifie source ou rivière naissante, c'est dans la grotte de Crétanne que la rivière Bèze prend naissance.
BEZE
                BEZE
                 Entrée de la grotte                                                                        Résurgence de la Bèze
BEZE
        BEZE 
             Source jaillissante                                                                              Promenade de la source
Le site de Bèze était habité et florissant à l'époque gallo-romaine, mais il fut dévasté et ruiné par les invasions barbares. L'histoire du village commence à s'écrire à la fondation de l'abbaye dite de Bèze-Fontaine en 630, dès lors l'histoire du village et de l'abbaye fut intimement lié.
BEZE
                    BEZE
                                                 Abbaye Saint-Pierre
              BEZE
                       Tour d'Oyzel                                                                                                Abbaye
 L'abbaye sera détruite plusieurs fois au cours des siècles, en 1209 elle s'entoure de murailles avec fossés et pont-levis, en 1665 la tour nord devient un pigeonnier et prend le nom de tour d'Oysel. La révolution de 1789 viendra à bout de l'héritage des moines, le bâtiment servant de pressoir aux moines et racheté 12000 livres par la commune qui y installera la mairie et l'école, l'ère de l'abbaye est fini, mais l'histoire de Bèze continue.
BEZE
BEZE
             Bâtiment des écoles
BEZE
                           Ecole monastique                                                           Place de la petite fontaine
Les grottes se visitent tous les weekend en avril et octobre et tous les jours de mai à septembre, c'est en 1954 que par hasard les spéléologues ont découvert d'autres boyaux et finalement le lac souterrain.
BEZE
                BEZE
                    Grotte                                                                                         Rivière souterraine
Le chanoine Kir fut le curé de Bèze de 1910 à 1924, il demeurait à la cure. 
BEZE
           BEZE
                                 La cure
                BEZE
             Chanoine Kir                                                                                        Lavoir des sœurs
On voit encore la voute d'un four maintenant murée, c'était le four banal, les villageois étaient obligés d'y cuire leur pain, il cessa de fonctionner le 15 octobre 1780 en échange d'une redevance annuelle basée sur la situation de chacun.
BEZE
                BEZE
                Four banal                                                                                       Grenier à blé
La tour de chaux est l'un des vestiges des fortifications de 900, ses murs font deux mètres d'épaisseur. 
Nous trouvons également une église dont la première chapelle daterait du VIIe siècle, la première église fut construite par les villageois en 960, mais comme le village, elle fut détruite sept fois et chaque fois reconstruite, sa dernière destruction date de 1636, le premier maire de Bèze, le curé Guelaud fit refaire une reconstruction presque totale en 1790, une restauration totale extérieure et intérieure fut faite en 1995 et 1997 par la mairie et des bénévoles.
BEZE
         BEZE
                      Eglise Saint-Remi                                                                           Tour de Chaux
BEZE
         BEZE
                Maison aux tours
        BEZE
                     Bâtiment de l'infirmerie                                                                 Maison Voizenet
BEZE
                         BEZE
               Parc de l'abbaye                                                                               Jardin de roses de l'abbaye

5 commentaires:

  1. Joli petit village ou il doit faire bon vivre au fil de l'eau, les maisons à colombages surprennent un peu dans cette région, mais peut-être qu'à l'époque ce moyen de construction se trouvait dans d'autres régions que celles que nous connaissont dans l'est de la France, en tout cas pour la fraîcheur ce doit être idéal en été.

    Marie

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Claude
    joli paysage,merci de ce partage
    t'inquiètes pas,je me demandais si c'était EKABLOG qui buguais,du coup,je comprenais plus rien,peut être,je vais envisagé de rejoindre aussi blogspot,je vais regardais ça mieux dans la journée,au pire,je te demanderais de m'aider,si tu te sens de le faire bisous Maylie

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Claude
    Je vois que tu as déserté eklablog , moi j'attends un peu je n'ai pour le moment pas envie de tout changer trop fatiguée , je verrai par la suite !
    Dis moi tu es en voisin aujourd'hui , je connais bien Bèze et y vais assez souvent ! tu est venu en tourisme ? donc tu dois bien connaitre Dijon ?
    Je vais enregistrer ton nouveau blog
    Je te souhaite une bonne journée Claude
    Bisous Hélène

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Claude
    Enfin un peu de temps devant moi , pour venir voir les amis . Donc te voici ici ... la visite est superbe de ce petit village .
    Bonne fin de semaine
    Bises
    Nadine

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour
    Je connais ce joli village pour y être venue 2 fois. c'est un plaisir de'y retourner par ton blog.
    Bonne journée, bises

    RépondreSupprimer

Aux personnes qui désirent me laisser un commentaire qui n'a aucun rapport avec le texte de mon article, je leur demande d'utiliser le livre d'or en haut à droite du blog, ou si c'est un message particulier, d'utiliser le formulaire de contact juste sous le livre d'or
Je vous remercie de votre compréhension
Claude