jeudi 1 décembre 2016

RELANGES

Nous voici dans le département des Vosges, un petit village de 215 âmes, situé entre Bains-les-Bains et Contrexéville, dans la région naturelle de la Vôge.

Relanges rue haute, vue générale

Relanges appartenait au bailliage de Darney sous l'ancien régime. Selon Henry Lepage et Charles Charton, le village n'est remarquable qu'en raison du prieuré de bénédictins réformés, de l'ordre de Cluny, qui y existait autrefois, il avait été fondé en 1049. L'église, construite au XIe siècle, était paroissiale et prieurale. Les bâtiments du prieuré étaient considérables, il restait encore, vers la fin du siècle dernier, un cloitre tenant à l'église.
La forêt de Relanges a gardé de son passé une ancienne abbaye, de Bonneval, et une curieuse roche sculptée, la Belle Roche ou Roche des 12 Apôtres. Ce rocher en grès fut sculpté à la fin du XVIIIe siècle, par Dominique Plancolaine, 1745-1804, les sculptures rappellent la passion du Christ.

Roche des 12 Apôtres
Roche des 12 Apôtres









Ruines prieuré de Bonneval
Roche des 12 Apôtres









Mais Relanges possède aussi une très belle église romane qui date du XIIe siècle, l'église Notre-Dame. En arrivant devant l'église, on remarque deux périodes de construction, le chevet, une partie de la façade et une partie du clocher sont de style roman, XIe-XIIe siècles, alors que la nef, une partie de la façade et l'étage campanaire du clocher remontent à l'époque gothique.

Église Notre-Dame coté nord
Église Notre-Dame

















Intérieur de Notre-Dame
Intérieur de Notre-Dame









Parmi le patrimoine civil du village nous pouvons admirer, outre le lavoir d'en haut et le lavoir rue de l'église, le château de Lichecourt. Ce château, de style Renaissance était une maison forte commencée au XVe siècle, incendiée et reconstruite plusieurs fois, elle est rebâtie au XVIe siècle avec le pavillon sud qui lui est accolé, le château, la tour nord et une enceinte. 

Domaine de Lichecourt, vue du ciel

Château de Lichecourt
Parc du château de Lichecourt









Lavoir d'en haut
Centre du village









Rue basse
Route de Darney








Marché bio 2015 à Relanges

vendredi 18 novembre 2016

SAINT MAUR DES FOSSES

Située dans la banlieue sud-est de Paris, la commune de Saint-Maur-des-Fossés est une presque-île entourée par une boucle de la Marne, rivière traversée par sept ponts, 5 routiers et 2 ferroviaires, et deux passerelles. 

Pont de la Libération
Pont de Champigny









Pont de Chennevières
Pont de Bonneuil









Pont de Créteil
Passerelle de la Pie









Cette commune de 74000 habitants est située dans le Val-de-Marne. La commune est desservie par 4 gares et treize lignes de bus.
Sous Clovis II, une abbaye est bâtie en 639, elle prend le nom de Saint-Pierre-du-Fossé. En 868 l'abbaye recueille les reliques de Saint-Maur, un premier miracle a lieu au XIIe siècle, ce qui incite les moines a changer le nom de l'abbaye qui devient Saint-Maur-des-Fossés. D'autres miracles ont lieu et l'abbaye devient un lieu de pèlerinage comparable à Lourde aujourd'hui.
Dès 1894 Saint-Maur s'équipe d'un réseau de tramways fonctionnant à air comprimé au départ, ils furent électrifiés à partir de 1900, ils circulèrent jusqu'au milieu des années 30 avant d'être remplacés par un réseau d'autobus.

La rue Honoré et la station de tramways
Église Saint-Nicolas 
Hôtel de Ville









Hôtel de Largentière, façade
Hôtel de Largentière rue de Paris









Gare du parc vers 1910
Stade des Corneilles









jeudi 3 novembre 2016

LYONS-LA-FORÊT

Nous sommes aujourd'hui en région Normandie, dans le département de l'Eure, se trouve un des plus beaux villages de France. Lyons-la-Forêt est situé au cœur de la forêt de Lyons qui donna son nom au village ainsi qu'à cette région.

Lyons-la-Forêt, vue du ciel

La Lieure coule en contrebas du village, ayant pris sa source dans la commune voisine de Lorleau, et va se jeter dans l'Andelle après Charleval.

Randonnée en forêt de Lyons

La Lieure









Dès 936 il est fait mention d'une résidence ducale à Lyons, à l'origine le village s'appelait Saint-Denis, d'ailleurs l'église est placée sous le vocable de Saint-Denis. Lyons a un passé historique très riche, vers le milieu du XIe siècle une forteresse est érigée sur la commune par Henry 1er roi d'Angleterre. Occupé par les rois d'Angleterre puis par les rois de France, il n'en reste aujourd'hui que quelques vestiges inventaire supplémentaire des monuments historiques (propriété privée). Il y a aussi sur la commune les vestiges d'un ancien théâtre  rural d'époque romaine (propriété privée).
L'église Saint-Denis possède des éléments du XIIe et XVIe siècle, sa façade et sa nef sont en damier de grès et de silex.

Église Saint-Denis
Façade en damier de grès et silex

















Nous pouvons découvrir aussi l'ancien hôtel de la Maréchaussée XIIe et XVIIIe siècle, propriété privée s'appuyant sur l'ancienne porte du château de Lyons et conservant les vestiges de l'ancien rempart.
L'ancien couvent des Cordeliers XVIIe siècle. L'église est détruite lors de l'incendie de 1852, il reste aujourd'hui un bâtiment conventuel et le cloître.

Ancien hôtel de la Maréchaussée
Ancien couvent des Cordeliers









L'hôtel de ville, reconstruit en 1782 sur des fondations plus anciennes abritant jadis les cachots de la ville. Au premier étage se trouve l'ancienne salle d'audience du bailliage.
Les halles, datent du XVIIe siècle, restaurées en 1776 par le dernier seigneur de Lyons, le duc de Penthièvre.

Hôtel de ville
Les halles XVIIe siècle









La chapelle Saint-Jean-Baptiste, construite pour Jean de Nolléval en 1635, l'avant nef, la tribune et le campanile sont du XVIIIe siècle. Elle se trouve au lieu dit de l'Essart Mador.
L'ancien prieuré bénédictins Saint-Aubain de Villaine. Existant déjà au XIIe siècle, il dépendait de l'abbaye Sainte-Catherine de Mont de Rouen. Aujourd'hui il reste une chapelle du XVIIe siècle et le logis, remanié au XVIIIe siècle. C'est devenu une ferme.
L'ancien couvent des bénédictines de Saint-Charles, adossé aux vestiges de l'ancien château, abrite aujourd'hui l'école communale.

Chapelle Saint-Jean-Baptiste
Ancienne école, cantine scolaire









Ancienne gendarmerie
Centre du bourg












Colombages
La place du village









Maison ou vécut Maurice Ravel
Plaque Maurice Ravel









Maison ou vécut Maurice Ravel
Maison la Huchette









Maison natale de Isaac de Benserade
Façade de maison









Rue du bourg
Les halles









Claude Chabrol y a tourné de nombreuses scènes du film Madame Bovary à l'automne 1990.